CNRS de Tours : des mesures contre les attaques des frelons à pattes jaunes

Les apiculteurs amateurs et professionnels se confrontent depuis plusieurs années avec les attaques des frelons asiatiques. Ces insectes mettent en danger les colonies d’abeilles en France et dans d’autres pays d’Europe. Les chercheurs du CNRS de Tours viennent de rendre publique une solution efficace à ce problème.

Avec l’arrivée du frelon asiatique en France, le nombre des abeilles a considérablement diminué d’une année à l’autre. Les attaques de ces insectes ont eu des effets négatifs sur l’activité des abeilles au niveau national. Toutefois, les chercheurs du CNRS de Tours viennent d’annoncer une solution pour sauvegarder ces insectes.

Les attaques des frelons asiatiques, ainsi que l’utilisation excessive des pesticides, des engrais chimiques et d’autres produits toxiques sur les terres agricoles peuvent être considérées comme les principales causes de la diminution du nombre d’essaims d’abeilles en France. Maintenant, la lutte contre l’expansion de ces prédateurs a pris une toute autre tournure grâce à la découverte d’un petit parasite qui attaque les reines de frelon asiatique.

Les professionnels de l’apiculture recommandent aux entreprises et aux collectivités de soutenir elles aussi la biodiversité et de se faire installer des ruches sur leurs toits ou dans leurs jardins. Le petit parasite, Conops vesicularis, est capable de tuer les reines de cette espèce prédatrice, mais des études plus approfondies doivent être encore réalisées pour savoir avec exactitude quel serait l’impact sur les colonies des abeilles et sur l’agriculture nationale.

Les chercheurs affirment que le parasite peut aider les apiculteurs à prendre soin plus efficacement de leurs ruchers, ce qui signifie que la production de miel pourrait significativement augmenter en seulement quelques années.

Les spécialistes d’Apiterra ont une forte expérience dans ce domaine et peuvent installer des ruches dans les jardins et sur les toitures des entreprises. De plus, ils peuvent vous proposer des animations autour de l’abeille au sein de votre entreprise pour que vous puissiez sensibiliser le grand public à l’utilité de votre démarche écoresponsable. Par l’intermédiaire de ces manifestations, vous pouvez fédérer vos équipes autour d’un projet intéressant et éducatif.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse